Menu

Anti-âge solutions,
misez sur votre capital santé & beauté

Rappel Gratuit

RDV en ligne

Technique d'injection de la Mésothérapie

Objectifs

a mésothérapie fait aujourd'hui partie intégrante de l'arsenal des techniques médicales mise à disposition des médecins d'aujourd'hui.

La mésothérapie permet d'administrer dans l'organisme des médicaments injectables en utilisant la peau comme porte d'entrée et une seringue prolongée d'une aiguille comme outil.

La technique d'injection de référence du Docteur Michel Pistor est l'injection intradermique réalisée avec une aiguille à une profondeur de 1 à 13 mm.

IED : Intra- épidermique : technique d'injection superficielle, par glissement de l'aiguille biseau en haut (environ 1mm)

Epidermique : injection superficielle, par glissement de l'aiguille biseau en haut.

IDS : Intradermique superficiel : Injection dans le derme superficiel (environ 2 mm)

IDP : Intradermique profond : injection point par point ou nappage dans le derme profond (environ 4 mm)

DHD : dermo- hypodermique : Injection point par point dans l'hypoderme (environ 6 à 10 mm)

Nappage : technique d'injection par piqure rapides rapprochées avec une aiguille orientée à 45 degrés.

Nappage superficielle : Nappage superficielle d'environ 2mm de profondeur

Papule : Technique d'injection en papule épidermique ou dermique, piqure avec l'aiguille orientée à 10°, biseau en haut pour réaliser un décollement de la membrane basale (aspect dit en peau d'orange)

space

Point par point : Technique d'injection avec une aiguille orientée à 90 degrés, généralement à une profondeur de 4 mm, mais pouvant varier de 2 à 10 mm

Retro traçante : Injection dermique ou hypodermique de produit du plus profond au plus superficiel, d'avant en arrière, en reculant la seringue tout en continuant de pousser le produit.

MPS : mésothérapie ponctuelle systématisée : fondement thérapeutique de la mésothérapie établis à partir des cartographies issues de la SOS

space

SOS : sémiologie objective systématisée : fondement clinique et physiologiques de la mésothérapie établis à partir d'études cliniques validées.

Quantité injectée par point :0,2 cc.

Mélange principal : c'est le mélange idéal, initialement administré à l'aide de la première seringue.
Il peut varier quelque peu lors de chaque séance selon la clinique.

Mélange secondaire : mélange complémentaire destiné à traiter une autre pathologie liée à celle d'origine (exemple : lombalgie chronique et méso st )

Contactez-nous

Consultez également :

Vous avez une question sur notre clinique ou autre ? N’hésitez pas

Contactez-nous

Vous êtes interessés ?
Alors vous pouvez prendre un rendez-vous

RDV en ligne