Soin paupières, carboxytherapie

Le vieillissement des paupières est constaté à partir de la trentaine et aggravé par l'exposition solaire, la ménopause, le tabagisme. La perte d'élasticité cutanée, associée au relâchement des muscles orbiculaires (assurant l'occlusion des paupières) et des surcharges graisseuses éventuelles (responsable des poches des paupières inférieures), conduit à un alourdissement des paupières et imprime au visage un aspect triste et fatigué.

D'autres aspects de vieillissement des paupières sont : la chute de la paupière, l'éversion du bord de la paupière inférieure, ou le relâchement frontal (rides et chutes des sourcils).

Technique utilisée : LA CARBOXYTHERAPIE

Introduction

Soin paupières

On utilise un appareil médical sécurisé et certifié par le ministère de la santé. Le système d'injection de CO2 par les aiguilles est à usage unique et le gaz médical est stérile.

Même si cette méthode n'exige aucune anesthésie, et qu'elle est un peu invasive, le traitement doit être toujours réalisé par un médecin qui garantie le suivi du traitement.

Le traitement est sûr et non toxique (le Co2 est naturellement produit par notre corps pendant la respiration, il est aussi le gaz utilisé pour les interventions chirurgicales de type laparoscopie.

Il peut exister des ecchymoses dans les zones d'injections du gaz ; une douleur, on peut également ressentir un effet de pétillement sous la peau comme de la neige froide qui disparaît après quelques heures.

Autres zones de traitement

Le cou et le décolleté, l'abdomen (adiposité localisée : cellulite ), les membres inférieurs (adiposité trochantérienne, des cuisses, des hanches, des genoux), les membres supérieurs (cellulite), l'insuffisance veineuse, les vergetures, les cicatrices, le relâchement cutané, les ulcères cutanés.

Son mode d'action

Cette technique consiste à injecter par voie sous cutanée du Co2 (dioxyde de carbone sous forme gazeux) à l'aide d'une petite aiguille.

Le Co2 se diffuse très facilement dans les tissus et a pour effet majeure:

  • Un puissant effet vasodilateur qui conduit a une augmentation du débit sanguin local qui apporte une meilleure irrigation du tissu traité ainsi qu'une activation du métabolisme cellulaire.
  • Un raffermissement et une meilleure élasticité du tissu sous cutané ( collagène, élastine) ainsi qu'une amélioration de la texture et de l'épaisseur du derme.
  • Une destruction des cellules graisseuses sous l'effet du Co2
  • Le nombre de séances dépend du soin pratiqué; en générale 10 à 15 séances en fonction des zones de traitement.
  • Suites

    Dans certains cas, il est possible d'observer des gènes passagers:

    • Sensation de pétillement sous cutané qui disparaît en quelques minutes.
    • Légère douleur de la zone traitée
    • Ecchymose dans 5 % des cas
    • La carboxythérapie est aussi utilisée dans
    • Le relâchement cutané, la cellulite localisée ou diffuse, les adiposités localisées, le bodycontouring (complémentaire à la liposuccion), psoriasis, vergetures, insuffisance veineuse, traitement des ulcères cutanés, impuissance d'origine vasculaire.

    La contre indication au traitement : la femme enceinte par principe.

    Les résultats:

    • Rajeunissement du regard qui devient plus éclairé
    • L'aspect fatigué s'estompe, les poches disparaissent.

    Contact

c